Les peintures murales

Sauvegarde, stabilisation ou restauration, la conservation des peintures murales dépend de l'état de leur support, le mur. Une bonne connaissance de ce dernier et de son intégration dans l'architecture aide au choix des méthodes de restaurations.

Lorsque le mur est sain, les peintures peuvent être restaurées. Selon les sites, nous privilégions les approches archéologiques, qui mettent en valeur le travail pictural d'origine et son cadre de réalisation.

Recherches, études, sondages

Temps préparatoire à restaurations, les recherches historiques et archivistiques aident à comprendre l'édifice et ses modifications. En complément vient l'analyse en archéologie du bâti et en histoire de l'art, et les sondages stratigraphiques pour la recherche de décors.

Nous proposons chacune de ses interventions.

Un cas de dégagement et de stabilisation

Décors médiévaux, chapelle de Briailles, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Allier.
Décors médiévaux, chapelle de Briailles, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Allier.

Parfois, la conservation de décors muraux commence par leur dégagement et la stabilisation des enduits qui recouvrent la maçonnerie et les supportent.

Restauration de peintures murales après assainissement du mur

La perte des peintures est souvent liée à l'état du mur et à l'humidité présente à l'intérieur. Il est nécessaire de traiter le mur en permettant sa respiration et la régulation de l'humidité présente avant d'entreprendre toute restauration des polychromies.

Eglise de La Chabanne, Allier, état avant intervention.
Eglise de La Chabanne, Allier, état avant intervention.
Eglise de La Chabanne, après restauration.
Eglise de La Chabanne, après restauration.